Skip to main content
Formation de Nutrithérapeute

Formation de Nutrithérapeute

pour les médecins et les praticiens de la santé
Formation de conseiller en nutrition humaine

Formation de conseiller en nutrition humaine

Formation professionnelle ouverte à tous
Formation en phytothérapie

Formation en phytothérapie

Découvrez notre nouvelle formation

Conférences de Nutrition et Nutrithérapie

Conférences grand public
 Année de perfectionnement en Nutrition et Nutrithérapie

Année de perfectionnement en Nutrition et Nutrithérapie

pour les diplômés du Cerden®

Ma santé dans mon Assiette®

Cycle de conférences tout public

Journées Scientifiques de Nutrition et Nutrithérapie

Festins princiers et repas paysans à la Renaissance

Editions ouest France (2011) Auteur : Eric Birlouez est ingénieur agronome de l’Institut National Agronomique Paris-Grignon. Enseignant en Histoire de l’Alimentation  et Sociologie des Comportements Alimentaires dans différentes Universités. Il est chargé de cours au CERDEN®

Festins princiers et repas paysans à la Renaissance Eric BirlouezA la Renaissance, tout change… y compris l’alimentation des « puissants ». La fascination pour l’Italie, les réflexions des humanistes, l’invention de l’imprimerie, la découverte de l’Amérique, l’essor de la Réforme protestante… tous ces événements ont une influence sur les manières de manger, de cuisiner, et même de se tenir à table des contemporains de François Ier et de Catherine de Médicis.

C’est à la découverte de ces changements que nous convie Eric Birlouez. L’auteur nous parle de ces aliments (légumes, champignons, abats, beurre…) que les nobles, après les avoir longtemps méprisés, réhabilitent à l’aube du XVI° siècle.

Il évoque leur goût immodéré pour la viande et les épices, ainsi que la « folie du sucre » qui, soudain, fait tourner les têtes couronnées. L’ouvrage nous apprend aussi que parmi les nouveautés « américaines », certaines (les pommes de terre et les tomates) mettront près de trois siècles avant d’être adoptées par l’ensemble des Français.

Et il nous rappelle que la Renaissance est aussi la période où apparaissent la fourchette, l’assiette et la serviette individuelle, et où se codifient les « bonnes manières de table ». Eric Birlouez nous fait également revivre ces humbles repas paysans où prédominent pain, bouillies, légumes et légumes secs.